Assurance chômage : le Medef boycottera-t-il les négociations ?

Le Conseil exécutif du Medef a organisé une réunion cet après-midi et a pris la décision d’ajouter sa décision sur sa participation aux pourparlers d’assurance chômage.

L’organisation patronale aurait du mal à prendre des décisions. Confrontée à une compréhension relative à la loi Travail, l’organisation patronale, a décidé de patienter avant de prendre une décision sur sa participation aux arrangements sur l’assurance chômage, quand on sait qu’elle avait donné un ultimatum au gouvernement pour changer le projet de loi travail, a expliqué à l’AFP Thibault Lanxade, vice-président du Medef.

Répondant aux questions du Figaro, Thibault Lanxade explique que, l’organisation patronale considère que « le projet de loi travail n’est pas encore clair. Nous ne voyons pas la finalité. Ce qui fait qu’il n’est pas possible de décider sur les conditions ». Il est donc difficile de prendre une décision dans ces conditions. En fait l’ultimatum qu’avait lancé le président du Medef avait pour but d’avoir un projet de loi travail totalement corrigé. L’ultimatum donné au gouvernement était de trois semaines et le Medef demande que soit supprimées certaines conditions fondamentales comme la surtaxation comme des CDD, le compte personnel d’activité comme créé et enfin, le mandat donné aux syndicats donné aux syndicats dans les PME.

Partager
Geekette, je suis fan de musique, d'art et de littérature. A bientôt :)