La BNF possède deux collections de jeux vidéo

Le jeu vidéo fait partie de la culture, il bénéficie du même traitement que le livre à la bibliothèque nationale de France où il est gardé. La bibliothèque de France possède une collection de consoles très rares ou souvent inconnues du public.

Au sein de la collection Charles Cros on retrouve les vieilles consoles de jeux vidéo gardée au sein de la Bibliothèque nationale de France (BNF).

On y retrouve plusieurs appareils de lecture et d’enregistrements du département de l’audiovisuel gardés comme les premiers modèles qui ont été récupérés à partir de 1911 quand Ferdinand Brunot a créé les Archives de la parole et commencé la composition d’un atlas sonore des langues de France.

« Il n’a pas souhaité créer un musée, explique Xavier Loyant, conservateur au département de l’audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France. Avec le temps, une collection a été constituée qui a premièrement été installée dans une salle récapitulative à la photothèque nationale et dans un musée du phonographe. Et quand, il fallait procéder à l’installation de cette collection dans un musée, on l’a nommé Charles Cros pour honorer ce poète français qui avait fait une description d’un appareil, une façon d’enregistrer le son ».

Au milieu de ces appareils d’enregistrement, on trouve des consoles de jeux que la BNF a présentés à la Paris Games Week. En fait, la BNF voudrait que le public les connaisse en offrant des tickets pour la visite de la collection Charles Cros.

En fait, à la BNF on trouve deux collections de consoles dont certaines auxquelles, les visiteurs peuvent accéder lors de leurs recherches et les autres collections sont gardées dans la réserve Charles Cros.

« En entrant dans la collection, ils font désormais partie du patrimoine. On évite de les toucher et de les protéger de la meilleure des façons et pour toujours ».

Cette collection conservée des jeux vidéo n’a commencée qu’au cours des années 90. La collection Charles Cros rachète les parties qui manquent avec des donations ou encore à travers des ventes aux enchères. En fait, ce sont des rachats rétrospectifs pour obtenir des collections entières. Nous rachetons les consoles comme elles sont rares et aussi parce que les éditeurs n’en fournissent pas ».

Partager
Né dans le monde du web. Je partage sur ce site mes loisirs et ce qui me passe par la tête.