Faudra-t-il attendre 2020 pour voir l’iPhone 5G de Apple ?

0
54

Eh bien ! D’après certaines sources assez fiables, il faut s’attendre à voir arriver la 5G dans très peu de temps. Mais Apple ne semble pas prêt, contrairement aux autres firmes, à suivre le mouvement. Les prévisions nous renvoient jusqu’en 2020, date à laquelle Apple pourra probablement sortir son iPhone 5G.

La situation par rapport à la prochaine venue du réseau 5G

Une très grande révolution technologique approche, et elle concerne le secteur des réseaux mobiles. En effet, la 5G est pour bientôt, et elle sera surement l’une des plus importantes avancées technologiques de cette ère. Elle devrait normalement faire son apparition, d’ici la fin de cette année, au moins dans certaines régions du monde pour commencer. Les différents acteurs de la téléphonie mobile s’y préparent d’ailleurs activement, et cela inclue bien sûr les fabricants de smartphone. Ceux-ci accélèrent le mouvement pour développer plus rapidement, la technologie de leurs téléphones intelligents. Ce serait même une course pour voir qui pourra commercialiser en premier, un smartphone 5G. Il y a par exemple OnePlus et Huawei qui ont fait ce parie et qui espèrent arriver à relever ce défi, dès l’année prochaine. Celui qui semble ne pas être pressé du tout, c’est bien Apple.

Apple veut-il prendre son temps par rapport à la 5G ?

Si certains espéraient voir un iPhone 5G l’année prochaine, ils risquent fort d’être déçus. En effet, le Fast Company a publié dans un rapport, que l’iPhone compatible à la 5G ne sera prête qu’en 2020. D’après la source qui a fourni l’information, Apple aurait l’intention d’utiliser un modem ultra performant. Il s’agit du modem 5G Intel 8161. Ce dernier devant apparemment être gravé par le fondeur en 10 nm, est celui qui sera utilisé dans les iPhone 5G. Ainsi, si Intel réussit à gagner le pari des 10 nm, il pourrait à coup sûr gagner l’exclusivité avec Apple, pour ce qui concerne ses modems 5G. Par ailleurs, il se trouve que ce mode de fabrication pourrait venir à bout des différents problèmes rencontrés avec le modem 8060 d’Intel. C’est sans doute pour se donner le temps nécessaire à la réussite de ce projet, que Apple a décidé de ne pas précipiter les choses. Ce qui est déjà à son habitude, puisqu’il avait également pris son temps pour l’iPhone 4G. Cela n’a donc rien de surprenant qu’il parte encore sur le même principe.