Israël reproche à Ban Ki-moon d’inciter le terrorisme

0
4

« Il est normal pour un humain de réagir à l’occupation. » Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a prononcé un discours dur et alarmiste, mardi 26 janvier face au Conseil de sécurité. Le diplomate a voulu une fois de plus exprimer sa peur devant l’aggravation de la situation sur le terrain dans le conflit israélo-palestinien, et le manque de tout dialogue politique entre les deux parties. Ses propos rudes ont fait réagir le gouvernement israélien.

Un affront pour la communauté internationale

Tout en proscrivant les incitations à la violence du côté palestinien, Ban Ki-moon a critiqué les « actes provocateurs » d’Israël. D’après le diplomate, l’augmentation des colonies est comme un « entêtement» pour la communauté internationale. Ce même jour, la presse a indiqué que les autorités avaient permis la construction de 153 nouveaux logements dans plusieurs colonies en Cisjordanie.

Critiquant les attaques perpétrées par des Palestiniens depuis le début du mois d’octobre 2015, Ban Ki-moon a également visé en concave, dans ses remarques, la ligne uniquement sécuritaire du gouvernement Nétanyahou.
« Ce ne sont pas uniquement les mesures de sécurité qui arrêteront la violence. Ils ne peuvent être une solution au sens profond de perte et de désespoir qui pousse certains Palestiniens, surtout des jeunes au déplacement. Toute la vigueur de la loi doit être appliquée à ceux qui commettent ces crimes, avec un système judiciaire égalitaire pour les Israéliens et les Palestiniens. La spoliation palestinienne évolue depuis un demi-siècle d’occupation et la catalepsie du processus de paix. »

« L’ONU n’est plus neutre depuis plusieurs années »

Depuis que l’année a commencé, une nouvelle série de violences palestiniennes, qui a déjà tué 25 Israéliens et près de 160 Palestiniens, Benyamin Nétanyahou n’a fait que rejeter toute explication politique de ces attaques. Sans surprendre, le premier ministre est automatiquement sorti de son silence réagissant aux aux propos du secrétaire général de l’ONU. Il a déclaré que Ban Ki-moon « encourageait la terreur » qui ne peut être justifié.

D’après le chef du gouvernement israélien, « les tueurs palestiniens ne veulent pas construire un pays, ils veulent en détruire un, et le déclarent clairement. Ils veulent tuer les juifs quel que soit l’endroit où ils se trouvent, et le disent visiblement. » M. Nétanyayhou déclaré que « l’ONU n’est plus neutre et n’a plus de pouvoir moral ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here