LG revient dans le carré des écrans télé

Lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas, dont les portes fermeront le samedi 9 janvier, le combat est rude entre les majors de l’électronique grand public sur les prochaines normes des téléviseurs.

Après avoir commencé timidement depuis deux ans, le sud-coréen LG a appuyé sur le champignon « développement » de ses téléviseurs OLED. Comparé au LCD simple, la norme qui dote aujourd’hui tous les écrans plats, l’OLED donne la possibilité de créer des écrans rétroéclairés par des diodes quadri couleurs qui s’allument et s’éteignent. Au final, l’image affiche un contraste impressionnant, et les couleurs sont très éclatantes.

« Avec l’OLED, on peut voir le ciel noir le plus profond. La technologie offre la palette de couleurs la plus complète », a indiqué David VanderWaal, chargé de l’électronique grand public de LG aux États-Unis. Le cadre a ainsi dévoilé les nouveaux modèles de sa gamme appelée LG Signature, avec une épaisseur des écrans située en dessous d’une carte de crédit, soit 2,5 mm. Pour l’instant, les téléviseurs OLED ne sont pas disponibles pour toutes les couches sociales. Avec un coût évalué à 2 000 euros pour un modèle d’entrée de gamme, et 3 300 euros pour une version très haute définition (4K dans le jargon) il faut encore attendre. Le 77 pouces (195 cm) est vendu à 25 000 euros. Rappelons que, le prix de vente moyen d’un écran plat est de 420 euros.

LG, maîtriser le créneau

Au final, les volumes demeurent faibles car le sud-coréen en a écoulé entre 400 000 et 500 000 exemplaires en 2015. Il compte encore en vendre 1 million cette année. « A terme, l’OLED remplacera les technologies actuelles », prophétise Stéphane Curtelin, directeur marketing de LG France. Il faut dans ces espérer que les prix soient diminués. « Ce sera le cas, mais pas en 2016 », poursuit-t-il. LG est, en ce moment, pratiquement le seul à concevoir des téléviseurs fonctionnant sur l’OLED.

Partager
Né dans le monde du web. Je partage sur ce site mes loisirs et ce qui me passe par la tête.