La mini-cuisine centrale revient sur la table

Les logements urbains ont été l’objet d’une réforme culinaire qui a été sanctionnée par le remplacement des cuisines individuelles par une cuisine centrale. Cette dernière est gérée dans plusieurs logements au sein d’un même immeuble.

L’origine des cuisines uniques

Avant de rentrer dans le vif du sujet, intéressons-nous à l’origine de ce concept. En effet, ce concept a été une initiative de Lily Brau qui est une juriste, démocrate sociale engagée dans la défense des droits des femmes. L’objectif visé en initiant ce projet qui est un contre-projet, est de libérer les femmes des tâches domestiques ou ménagères. Nous étions au début du XXe siècle. On voulait installer des familles nucléaires mises à part dans des immeubles d’habitation de masse. Dans les différentes grandes villes de l’Europe, les maisons à cuisine centrale et celles à cuisine centrale commencèrent à être instituées. Ce phénomène a continué jusque dans les 1950. Quel est l’objectif visé par le projet de construction de maisons à cuisine unique?

Tout savoir sur le projet

En effet, cet objectif est d’installer une cuisine centrale au sein d’un immeuble pour plusieurs personnes qui l’habitent. Les cuisines individuelles sont en train d’être supprimées dans les appartements séparés. Un monte-plats reliera désormais les appartements entre eux. On se servira également du téléphone pour les relier. Finalement une cuisine sera installée au sous-sol ou au rez-de-chaussée. L’équipement de la cuisine est constitué d’appareils électroménagers qui répondent aux normes actuelles. Un personnel est chargé de faire la cuisine commune et on pourrait commander auprès de ce personnel des repas. Les maisons commencent par avoir des salles à manger communes. Les appartements sont aussi équipés de buffets, de réchauds à gaz pour des urgences.

La modernisation des installations de cuisines individuelles

La plupart des réalisations des habitations à cuisine unique comportent d’autres services et propositions communautaires comme les terrasses de toit, les buanderies. Ailleurs, on trouve aussi des bibliothèques, des boutiques et des jardins d’enfants. Au début du XXe siècle, les nouvelles installations sont équipées de chauffage central, de systèmes de distribution d’eau chaude et d’autres systèmes encore. Grâce au nouveau système de cuisine unique, la bourgeoisie adoptera un mode de vie et privé, et communautaire dans la ville où elle réside. Si ce nouveau système de cuisine unique revient sur le tapis, c’est parce que celui de cuisine centrale a échoué. Par conséquent, les maisons et les appartements sont équipés de cuisines individuelles.

Partager
Né dans le monde du web. Je partage sur ce site mes loisirs et ce qui me passe par la tête.