Natalie Portman dévoile son premier film au New York Jewish Film Festival

0
106

Après avoir pris part à la première parisienne du western maudit Jane Got a Gun, dont elle est l’icône, la star a décollé

L’actrice âgée de 34 ans a pris part hier au New York Jewish Film Festival pour dévoiler sa première réalisation, A Tale of Love and Darkness. La muse de la maison Dior était très élégante dans son manteau rouge pour la promotion du drame tourné en langue hébreu, qu’elle avait présenté au cours du dernier Festival de Cannes et qui n’avait pas séduit la critique. Le film qui est une adaptation de l’autobiographie d’Amos Oz par de la création de l’état d’Israël, pays duquel provient Natalie Portman, qui est américano-israélienne.

Aucune date de sortie française n’a été annoncée.

L’histoire de A Tale of Love and Darkness par d’un petit garçon vivant dans la capitale israélienne (Jérusalem) en proie à des déchirures provoquées par la guerre dans les années 40-50. Agé de douze ans et demi, sa mère se donne la mort. Un traumatisme qui va changer à jamais la vie du garçon qui va à partir de ce moment accéder au kibboutz. Il va modifier son nom, se marier, avoir des enfants, et finir par devenir un écrivain et un acteur présent de la vie politique d’Israël. Adaptation du roman autobiographique d’ Amos Oz.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here